Grazia voyage en Auvergne

par | 22 Mai 2015 | Article, Qui parle des cabanes?, Reportages

Le magazine Grazia nous a rendu visite en Auvergne pour faire en reportage sur les cabanes du Bois Basalte.
Merci Charlotte et Fabien.

Julien, Sébastien, Mathilde et Lise, la petite trentaine, sont amis d’enfance. Julien et Sébastien ont même grandi dans le coin. Partis vivre leur vie, ils sont restés très attachés à leur terre. Après leur diplôme d’architecte et quelques chantiers à Paris, au Mexique, en Dordogne ou dans le Luberon, ils décident d’acheter une ancienne carrière de basalte à l’abandon pour réaliser leur rêve. Le site — deux hectares de bois en dénivelé — se trouve face au puy de Dôme, le fameux pic volcanique. «Quand on est arrivés, c’était une forêt impénétrable. On a défriché
petit à petit, et plus k vrai terrain apparaissait, plus on était excités et éblouis», se rappelle Sébastien. Leur objectif? Construire de leurs propres mains des habitations éco-responsables ouvertes à un tourisme sensibilisé à la cause environnementale. «Seb et mol, on construit des cabanes depuis tout gamin. Le projet était en nous!», relativise Julien. Le «projet», comme ils disent, s’inscrit dans la lignée de ce qu’on appelle «la troisième voie du logement », c’est-à-dire des groupes de personnes qui se forment pour bâtir ensemble, avec des priorités qu’ils définissent eux-mêmes et une charte dédiée, un habitat écologique
à leur image. Le quatuor s’est lancé dans ce chantier un peu pour lui, car tous se sont installés au hameau, et beaucoup pour les autres. Pour faire découvrir au plus grand nombre un mode de vie participatif en harmonie avec l’être et la nature. Après deux ans et un chantier titanesque, Lise, la numéro 4, est partie vivre d’autres aventures, mais les parents et les copains sont venus prêter main-forte aux trois autres. Le résultat? Magistral: un hameau en bois hors du temps avec toitures ondulées parfaitement insérées dans le paysage, Il fait même corps avec la nature et enveloppe le visiteur dans une bulle de sérénité salvatrice et ressourçante. «Quand on voit k résultat et qu’on se dit qu’on a tout construit nous-mêmes, on n’en revient pas!», avoue Mathilde. Et nous non plus. Bois Basalte se compose de sept cabanons en bois pour deux ou quatre personnes.

https://www.grazia.fr/